L’Aiki-jutsu l’ancêtre de l’aikido

laiki-jutsu-lancetre-de-laikido.jpg

L’Aiki- Jutsu l’ancêtre de l’aïkido

L’Aiki-Jutsu est un art martial japonais qui existe depuis fort longtemps. C’était à la famille Takada et en particulier à MaîtreTakada Sokaku qu’on doit la perpétuation de cet art jusqu’à présent. Chargés de préserver et de le transmettre à ses contemporains, il a ouvert une école spécialisée en la matière en 1890.

Puis, c’était au tour de O Sensei Morihei en 1922 de reprendre le flambeau de l’enseignement de L’Aiki-Jutsu. Bien qu’il ne soit plus aussi populaire qu’auparavant et plutôt éclipsé par les disciplines plus modernes comme le judo et l’aïkido, il est toujours enseigné dans nombre d’écoles en Europe et en Asie.

Les techniques de L’Aiki-Jutsu

Les techniques de L’Aiki-Jutsu sont d’une simplicité et d’une efficacité étonnantes. Elles consistent surtout à se défendre bien qu’on les appelle techniques de combat. Lors des apprentissages et des entraînements, on y apprend à se défendre à mains nues  contre un adversaire qui lutte à mains nues ou avec une arme.

aiki-jutsu.jpg

Les méthodes visent essentiellement à désarmer et ou à neutraliser l’attaquant dans les plus brefs délais et le mettre hors de nuire. Ces procédés de L’Aiki-Jutsu comportent des éléments qui se rapprochent plus ou moins du karaté, du judo et d’autres arts martiaux.

Base et visées de L’Aiki-Jutsu

L’Aiki-Jutsu se fonde sur l’Aiki ou le principe de l’harmonie totale, raison pour laquelle cet art est à axé sur l’harmonisation avec les forces adverses. Le but étant de contrôler la situation en contrôlant l’attaquant. C’est une discipline qui prône le développement personnel et non le développement de la faculté de faire du mal, de blesser ou de tuer autrui. Elle permet de s’épanouir sur le plan physique et mental, et les faits démontrent que la pratique de L’Aiki-Jutsu améliore sensiblement le système immunitaire et cardiovasculaire, et aide à rendre l’organisme plus résistant.